Le Virtual Private Cloud d’Amazon

C’est Amazon qui a été le premier à proposer un service de Cloud computing aux professionnels au début des années 2000. A l’époque, la société était surtout spécialisée en IaaS ou Infrastructure as a Service avec son produit Amazon EC2 (Amazon Elastic Compute Cloud). Actuellement, ce module est toujours utilisé, notamment pour la mise en place de l’Amazon Virtual Private Cloud (Amazon VPC).

Amazon met à la disposition de l’entreprise intéressée une partie isolée du nuage Amazon Web Services (AWS) et la relie à son infrastructure IT sur site au travers d’un pont en utilisant une connexion VPN (Virtual Private Network) sécurisée.

L’entreprise a la possibilité de définir la topologie qui lui convienne pour son réseau virtuel. En général, cette topologie ressemble à celle utilisée pour le réseau sur site. En réalité, il faut considérer l’Amazon VPC comme une extension externalisée du centre de données interne de l’entreprise.

Par ailleurs, le réseau virtuel Amazon VPC est géré comme un réseau classique car l’administrateur peut choisir la plage d’adresse IP qu’il veut utiliser, créer des sous-réseaux à sa convenance et configurer les tables de routage afférents ( les instances VPC disposent d’adresses IP privées et  non d’adresses IP publiques aléatoires).

Le Virtual Private Cloud d’Amazon
0 votes, 0.00 moyenne du classement (0% score)
Notice: This work is licensed under a BY-NC-SA. Permalink: Le Virtual Private Cloud d’Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>