Category Archives: Catégories

Prestashop : La solution pour votre site E-commerce

0vjz8

PrestaShop est une application Web open source permettant de créer une boutique en ligne.

Fondé en 2007, PrestaShop est LA référence en E-commerce :

  • 165 000 boutiques en ligne
  • 163 pays utilisateurs
  • traduit en 42 langues
  • gestion d’un catalogue de milliers d’articles
  • adaptable à toutes les plateformes (PC, Smartphone, Tablette)

PrestaShop est le choix idéal en raison de sa flexibilité et de sa facilité d’utilisation.

L’une des caractéristiques les plus importantes est le fait que Prestashop soit une solution Libre; Il n’y a pas de commissions sur les ventes et transactions.
Vous êtes pleinement propriétaires de votre boutique.
Mais Prestashop c’est aussi un référencement naturel performant qui vous permet d’être trouvé plus facilement par vos clients, des outils marketing pour augmenter votre chiffre d’affaire et beaucoup d’autres outils pour dynamiser vos ventes.
Kubb

Notre dernière réalisation : www.kubb.eu

Kubb est en train de révolutionner le monde de l’informatique avec un ordinateur en forme de cube parfait alliant esthétisme et puissance.

Cette société nous a confié le développement de son site E-commerce.

En développant leur nouveau site avec Prestashop, nous leur avons permis de travailler avec un outil simple d’utilisation et optimisé pour la vente.

Boutique en ligne
Infopolis s’est depuis longtemps spécialisée dans le développement de site e-commerce Prestashop.

Choisir Infopolis son site e-commerce, c’est travailler avec :
  • un chef de projet qui sera votre interlocuteur du lancement de projet à la mise en ligne de votre site,
  • un Graphiste qui réalisera tout le design de votre site afin de créer une e-boutique entièrement sur-mesure et personnalisée en fonction de vos envies,
  • Un développeur qui créera votre site et interconnectera votre e-boutique avec vos logiciels interne de gestion.

Capture

Meerkat et Periscope : le futur des médias?

meerkat-vs-periscope-live-stream-video-apps

 

Une révolution 

Les derniers mois ont vu fleurir deux nouvelles applications mobiles aujourd’hui disponibles sous AndroId et IOS.

Le principe de ces applications ? Faire de chaque utilisateur un journaliste 2.0.

Meerkat et Périscope sont en effet des applications permettant à leurs utilisateurs de diffuser des vidéos en direct. A l’heure où les médias sociaux permettent aux utilisateurs de commenter les actualités et événements en direct comme sur twitter. Ces deux applications permettront de filmer pour diffuser en direct ce qui se passe devant vous. Twitter justement est le fer de lancement de ces applications, les vidéos sont diffusées sur le réseau social. Périscope s’est d’ailleurs réellement lancé après son rachat par Twitter.

 «Nous voulons donner la possibilité à chacun d’explorer le monde  à travers les yeux d’un autre», 

Keyvon Beykpour, PDG de Periscope.

La naissance d’un buzz

C’est lors du « combat du siècle » (match de boxe ayant opposé Mayweather et Pacquiao le 2 mai 2015) que les téléchargements ont explosés sur les store et que le buzz commençait. Il fallait payer plus de 100 $ pour voir le match sur sa télévision, et l’application a permis aux utilisateurs de suivre le combat en direct et gratuitement. De nombreuses personnes ont choisi cette alternative et n’ont pas payé la diffusion qui était hors de prix.

 

« J’ai regardé le match Pacquiao-Mayweather sur Périscope et j’ai vu le futur »

 

Périscope dépasse Meerkat

Suite à cet événement qui a été suivi massivement sur périscope et grâce à son appartenance à Twitter lui permettant une diffusion simplifiée sur le réseau social, l’application a dépassé son homologue. Elle est maintenant utilisé par plusieurs millions de personnes (ils ont dépassé le premier millions après 10 jours) et pourrait rapidement révolutionner les médias traditionnels comme twitter l’avait déjà fait en rachetant Vine et en permettant l’ajout de vidéos.

« Nous voulions construire la chose la plus proche possible de la téléportation»

 expliquent les créateurs de Periscope au moment du lancement de leur application sur l’Apple Store.

Androïd / Apple : La mauvaise blague de Google sur Maps

androidpiss

Une fois n’est pas coutume, les deux géants de la Silicon Valley continuent de se livrer une bataille sans précédent.

Grand gladiateur de l’arène 2.0 et habitué aux trolls de ses concurrents (Samsung et Microsoft), Apple ne devait pas s’attendre à ce coup là. Samedi dernier, des internautes ont découvert sur Google Maps la dernière trouvaille des geeks créatifs de Google : Un robot Androïd en train de « se vidanger » sur une pomme Apple à côté de la ville de Rawalpindi au Pakistan. androidpiss   Dès que la mauvaise blague a été découverte, les messages et autres reproches injurieux ont commencé à apparaître sur les différents réseaux sociaux.

Selon Google, cette image a été ajoutée par un utilisateur de Google Map Maker, une extension de Maps permettant de contribuer au développement des cartes. Ils se sont ainsi défendu de toute responsabilité, acceptant tout de même de reconnaître une faille dans leur système de vérification et de modération des cartes Maps. Bien entendu, les cartes ont été modifiées depuis et il n’est plus possible de voir cette « faille » .

Un simple oubli ou une mauvaise blague ?  L’histoire ne nous le dira pas, quoi qu’il en soit, ce détail alimente la guerre entre les deux géants, et ça nous plaît !

Google/Yahoo : Google perd en parts de marché

Le moteur de recherche Google a perdu en part de marché sur le territoire Américain. En décembre, le géant américain a représenté 75,2% du marché en termes de pages vues, contre 79,3% à la même période en 2013. Ce n’est certes qu’une baisse de 4 points mais d’après le cabinet indépendant StatCounter c‘est son niveau le plus bas depuis 2008. Quand on connait le monopole commercial installé par Google depuis de longues années, une telle baisse de part de marché pousse à se demander quelles en sont les raisons.

Bien entendu, cette situation de monopole est encore loin d’être ébranlée. La firme de Mountain View devance toujours ses deux principaux concurrents: Bing (12,5%) et Yahoo! (10,4%) qui montre une réelle hausse de ses parts de marché. En effet, le groupe dirigé par Marissa Mayer a montré une augmentation de PDM de 3 points durant la même période passant de 7,4% à 10,4% pour le marché des Etats-Unis. Avec ce taux, il atteint son meilleur niveau depuis 2009.

Firefox, responsable de cette évolution?

Statcounter remarque que l’évolution de Yahoo! est apparue au moment où le moteur de recherche est devenu le moteur de recherche par défaut de Mozilla. 

«La décision de Mozilla a eu un impact sur la recherche en ligne aux Etats-Unis »

Aodhan Cullen, patron de StatCounter.

Ce partenariat stratégique a été décidé juste à la fin du contrat de partenariat entre Mozilla et Google expliquant la chute de part de marché de Google. En 2015, le contrat de partenariat entre google et Safari, principal moteur de recherche sur mobile, arrivera à terme. Une nouvelle perte de partenariat pourrait porter préjudice à Google.

High-Tech et sécurité : Quand les nouvelles technologies viennent à votre secours

Depuis quelques années les nouvelles technologies travaillent pour assurer la sécurité et la santé de tous. Ces idées innovantes veillent sur nous et ce grâce à des objets du quotidien. Voici deux d’entre elles :

Le drone-ambulance de l’université de Delft.

Le 28 octobre dernier à l’université de Delft aux Pays-Bas, Alec Momont, un étudiant belge de 23 ans, a présenté son prototype de drone-ambulance. Celui-ci, construit spécialement pour transporter des défibrillateurs aux personnes victimes d’arrêts cardiaques, peut atteindre une vitesse de 100 km/h et retrouve la victime grâce à la géo localisation d’un appel d’urgence et aux données GPS. Cette nouvelle utilisation du drone permettra d’assurer une couverture quasiment totale des villes et une mise à disposition de défibrillateurs de manière optimale.

Environ 800.000 personnes subissent un arrêt cardiaque chaque année dans l’Union européenne, et seulement 8% d’entre elles survivent. La principale raison est le temps relativement long nécessaire aux services de secours pour se rendre sur place
Alec Momont

Selon son développeur ce drone permettrait d’assurer des chances de survie de 80% sur une zone de 12 kilomètres carrés.

Pour plus d’informations sur cette nouvelle utilisation des drones : Drone-ambulance, drone-sauveteur: Cinq engins qui pourraient sauver des vies

De plus en plus de ces innovations utilisent les données GPS pour porter secours, c’est le cas d’ICE GeoAlert.

Ice GeoAlert : déclencher une alerte géolocalisée en deux clics.

Cette application simple d’utilisation permet d’alerter ses proches ou les secours d’un quelconque problème (Agression, Malaise, Accident ou autre) et ce en simplement deux clics depuis votre SmartPhone. L’application, disponible sur IOS et Android, contient votre carnet de santé afin de recevoir des soins adaptés à vos besoins. Dès que votre alerte est envoyée, votre géolocalisation est directement répertoriée et envoyée à vos proches et aux secours, permettant une prise en charge

ICE GeoAlert est aussi dotée d’un système de « Tracking » permettant de sécuriser vos trajets, ceux de vos proches ou de vos enfants. Le système d’utilisation est très simple, il vous suffit de lancer le mode et de définir une heure d’alerte, si vous n’avez pas désactivé le mode à ce moment là une notification sera envoyée à vos proches avec un détail de votre parcours pendant tout le temps du Tracking.

Lorsque vous envoyez une alerte, votre proche reçoit directement votre position.

Lorsque vous envoyez une alerte, votre proche reçoit directement votre position GPS.

Avec Ice GeoAlert, vous pouvez envoyer des alertes géolocalisées en seulement deux clics.

Avec Ice GeoAlert, vous pouvez envoyer des alertes géolocalisées en seulement deux clics.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au-delà de son aspect urgentiste, l’application peut aussi permettre de préciser sa position en temps réel à ses contacts en leur adressant un message et ainsi indiquer un lieu de rencontre ou sa position.

Pour en savoir plus : Ice GeoAlert

Pour télécharger ICE GeoAlert :  iOS   Android 

Skype translator ou comment discuter avec le monde entier

Que ce soit pour une utilisation privée ou professionnelle, Skype est connu de tous comme étant le logiciel d’appels vidéos via internet le plus complet et facile d’utilisation, il est en effet très facile de communiquer avec des proches ou collaborateurs dans le monde entier et ce, sans problèmes liés à la distance. Avec Skype translator, la société ayant été rachetée par Microsoft en 2011 frappe fort et s’apprête à distancer la concurrence. Cette nouvelle fonction, qui avait été présentée au Code Conference (#CodeCon) en Californie en mai dernier, est enfin disponible dans sa version test. Skype Translator permettra une traduction de 45 langues différentes en cours de discussion. Lors de la présentation du projet en mai 2014, Gurdeep Singh Pall, dirigeant de l’éditeur s’était entretenue avec une collègue allemande et ce, chacun dans leurs langues respectives. La nouvelle fonctionnalité de skype offrait alors presque en temps réel une traduction écrite et vocale dans la langue de l’interlocuteur.

Cette nouvelle application de traduction simultanée sera donc très prochainement disponible pour les utilisateurs de « Windows 8.1 » et « Windows 10 Technical Preview » pour sa version test et lancé de manière définitive à la fin de l’année.

Skype invite tout le monde à s’inscrire pour utiliser Skype Translator Preview pour ensuite sélectionner les premiers utilisateurs de la version test en fonction de différents facteurs comme notamment les différentes langues utilisées et la date d’inscription.

Skype Translate demo at Microsoft’s Worldwide Partner Conference 2014

Dans notre industrie, nous parlons toujours de la poursuite du grand, du rêve, et de comment nous sommes seulement limités par le pouvoir de nos imaginations. Skype Translator est un de ces efforts, et j’ai hâte de vous tenir informé de notre voyage pour détruire de nouvelles barrières à la productivité et à la connexion humaine. 

Gurdeep Singh Pall, vice président de Microsoft.

ICE GeoAlert – l’application pour alerter immédiatement tous ses proches avec des alertes géolocalisées.

une application pour alerter ses proches  et sécuriser ses déplacements

une application pour alerter ses proches et sécuriser ses déplacements

L’application pour smartphone ICE GeoAlert est maintenant disponible pour iOS https://itunes.apple.com/fr/app/ice-geoalert/id878979639?mt=8 et Android https://play.google.com/store/apps/details?id=inl.ice&hl=fr

Le principe est simple et efficace, un bouton d’alerte sur son smartphone permet d’alerter une ou plusieurs personnes (des « Alertés ») et d’être immédiatement localisé.

En plus de connaître ma position géographique, les personnes alertées peuvent en cas d’urgence visualiser mon Carnet de santé (mes allergies, mes antécédents, mon médecin traitant…) (ça peut malheureusement servir…)

Cette appli permet aussi, en dehors de toute urgence, d’envoyer des positions pour indiquer un lieu de rencontre par exemple.

Son mode « Tracking » est un moyen de sécuriser le trajet de chaque membre de la famille (les adultes comme les enfants) : je démarre le tracking et si je ne l’arrête pas à temps, toutes mes positions GPS sont  envoyées au Cloud ICE GéoAlert toutes les 9 minutes.
Mon parcours tracé est visible par mes Alertés sur le Cloud. Les personnes alertées reçoivent également sur leur smartphone toutes mes traces en temps réel.

Avec la dernière version mise en ligne il y a quelques jours, la batterie du smartphone est moins sollicitée car un filtre permet de choisir la fréquence des traces de tracking (20 m en mode piéton, 75 en vélo, 300 en voiture et tous les 1 000 mètres en mode ECO).

Le Cloud permet de s’inscrire et de gérer son compte facilement : www.icegeoalert.com

Le Responsive Web Design : Le « must have » de la nouvelle génération de site internet.

Le Responsive  Web Design consiste à adapter le contenu et la finalité d’un site ou d’une application web afin que la navigation soit fluide, fonctionnelle et intuitive sur tous les terminaux et dimensions d’écran.

 

A quoi sert le Responsive Web Design ?

Grâce au code HTML et les feuilles de style CSS, l’interface est mise à jour en une seule fois, rapidement, et sur tous les supports. Cela permet de faire des économies dès la conception, puisque le temps passé sur les maintenances et les mises à jour est réduit.

Près d’un français sur deux se connecte sur internet via son mobile chaque mois. En 2013, 25,8 millions d’internautes se sont connectés via un téléphone portable. Ce sont donc de nombreuses cibles qui ne peuvent être atteinte que par le responsive web design, qui permet de diffuser de façon plus large.

Une interface responsive design a une adresse URL unique. Elle est accessible sur tous les supports, permettant au référencement naturel d’être encore plus efficace.

 

Comment mettre en place le Responsive Design ?

Cette approche du web novatrice nécessite une réflexion et un travail collaboratif avec différents professionnels : Des concepteurs, des ergonomes, des webdesigners, des intégrateurs et des référenceurs.

Il convient d’anticiper la mise en place du Responsive Web Design. Aussi peut-il être judicieux de commencer par penser à la version mobile de l’interface. De cette manière, elle ne proposera que l’essentiel et constituera la base du site web.

Ensuite, lors des étapes de la création de la version « ordinateur de bureau », qui sera plus complète, les différents concepteurs ne doivent pas oublier les contraintes inhérentes aux mobiles. Taille de l’écran, résolution, débit de l’échange de données… des détails qui font la base du projet.

 

Comment penser l’ergonomie ?

Inutile de faire des mises en page de type magasine ou des longs récits : ce n’est pas bien lisible sur les smartphones ou les tablettes. Privilégiez les blocs de contenus.

Pensez au tactile. La navigation doit être aussi facile que de faire glisser un doigt sur un écran. La zone des interactions doit être adaptée au toucher, tout comme les éléments sur lesquels on peut cliquer.

N’oubliez pas le clavier qui s’affichera sur le smartphone ou la tablette tactile. Bien souvent, il utilise la moitié de l’écran !  Ce n’est pas le cas pour tous les supports, mais c’est un point très important auquel il faut faire attention.

En résumé, il faut absolument garder à l’esprit que tout doit être facile et fluide, même sur une machine plus petite qu’une main. Pour se faire, il est bon de se mettre totalement à la place de l’utilisateur, et d’oublier tout ce qu’on a pu voir sur internet depuis les ordinateurs de bureau.

Pour finir, le meilleur moyen de ne pas se tromper et de produire une interface adaptée à tous les supports est de s’adresser à des professionnels expérimentés qui sauront designer vos idées tout en les numérisant.

Les prestataires d’infogérance : Comment s’y retrouver ?

L’infogérance, qu’est-ce que c’est ?

Une description courte permettra de poser les bases : L’infogérance est la délégation à un prestataire extérieur de la gestion, de l’exploitation, de l’optimisation et la sécurisation du système d’information d’une société.

Au-delà de cela, l’externalisation du système informatique est un élément stratégique important des entreprises. Autrefois utilisée uniquement par les grands groupes, l’infogérance est à présent utilisée par tout type d’entreprise qui souhaite se recentrer sur leur cœur de métier, et faire gérer leur informatique par des professionnels extérieurs. Le marché de l’infogérance n’a jamais été aussi dynamique : D’après une étude de Gartner, le marché  international de l’infogérance s’élève à 228 milliards de dollars pour l’année 2013, et connaît une croissance constante.

 

Le Cloud dans l’infogérance.

L’infogérance évolue également en termes de services depuis la démocratisation du cloud. Le cloud permet d’industrialiser les processus informatiques dégageant des moyens pour optimiser les budgets services.

On remarque que l’externalisation des applications d’entreprises est un réel besoin, puisque même les hébergeurs orientés open sources s’ouvrent à ce marché : L’environnement Microsoft (avec Exchange, Sharepoint…), l’environnement Linux/Unix ou bien des environnements spécifiques (HP-UX, AIX, Solaris…)

Le maintien des systèmes en conditions opérationnelles est pris en compte dans le concept d’infogérance, tout comme tend à l’être la tierce maintenance d’application en collaboration avec des éditeurs voulant faire évoluer leurs logiciels dans le Cloud.

 

Définissez vos attentes et vos besoins.

S’y retrouver parmi toutes les offres n’est pas chose aisée. Traditionnellement, les offres sont proposées autour de Service Level Agreements. Malgré cela, les critères d’attente manquent parfois de précision, ou de lisibilité or, ces attentes personnelles sont capitales.

Alors, la première étape indispensable est de bien définir sa demande concernant le niveau de service attendu. Définir le périmètre technique, et la période de couverture sont aussi des éléments à bien préciser. Puis, bien sûr, il convient de fixer un budget raisonnable en tenant compte de son besoin technique et de la disponibilité qui est attendue.

 

Les questions essentielles à se poser avant de décider :

Mon prestataire d’infogérance saura t-il aussi héberger mon site ou mon application web ?

Quelles sont les ressources humaines dédiées à mon infogérance, et quels sont leurs profils ?

M’est-il possible de contacter directement des experts dans les domaines couverts par mon infogérance ?

Me sera-t-il possible d’étendre la durée de ma couverture ? A quelles conditions ?

Sur quoi mon prestataire spécialisé dans l’infogérance peut-il s’engager ? (Service level agreements)

La prestation est-elle transparente ? Pourrai-je voir, par exemple, un extranet client détaillé avec les tickets d’intervention ?

 

Voilà une bonne base pour savoir si le prestataire d’Infogérance saura répondre à vos attentes. Mais il est aussi bon de prendre en considération les services associés. De nombreuses sociétés, en plus de l’Infogérance, proposent des services à valeur ajoutée comme du Web ou du Développement qui sauront sans doute être vecteur de la croissance de votre entreprise.

Sécurité et fluidité des sites et applications web

Applications web

Les entreprises du monde entier luttent pour suivre la cadence soutenue de l’ère numérique. Le web 2.0 est partout, et être sous tous les fronts n’est pas une mince affaire à l’heure où tous nos appareils sont connectés sur la toile via des smartphones et des applications multi-supports comme Twitter, Google, Youtube ou Facebook. L’échange d’information est continu, utilisant un peu plus chaque jour de la bande passante.

Pour être compétitif, les entreprises doivent s’assurer que les applications nécessaires à leur activité, ou mises à disposition des clients sont opérationnelles et performantes. Or, pour un non-initié, contrôler les liens entre les serveurs, internet, et les applications n’est pas chose aisée ! Pourtant, optimiser et sécuriser ces applications est vital.

Des applications disponibles

Partir à la conquête d’internet passe tôt ou tard par le lancement d’un site web : démarche complexe et périlleuse pour toute entreprise. Mais avant de considérer tous les aspects marketing ou graphique, il convient de garder à l’esprit que la disponibilité du site est la priorité : il doit être accessible à tout moment !

La technologie finit par tous nous priver de patience, et aucun internaute n’est disposé à attendre plus de quelques secondes avant de voir une page se charger. D’une application lente découlera une mauvaise image de la société ainsi qu’une perte de chiffre d’affaires potentiel. En heure creuse, où lors d’affluences, la navigation doit impérativement rester fluide et rapide.

Rapide, fluide, mais surtout sécurisé

Les avancées technologiques ne profitent pas qu’aux entreprises, mais aussi aux cybercriminels ! Plus il y a de trafic sur un site, plus il y a d’informations sur les clients. Et ce sont pour ces informations, notamment les données bancaires, que les pirates s’attaquent aux sites web.

Une récente directive européenne stipule que la personne morale chargée d’un site web est responsable de sa sécurité. Autrement dit, si un hacker parvient à voler les données d’un client, l’entreprise perd de la crédibilité de façon considérable, et peut être pénalement tenu responsable et contraint à rembourser les consommateurs. L’addition de la perte de confiance de la clientèle et des pertes financières imprévues n’augure rien de bon pour le futur d’une société !

Il existe aujourd’hui des moyens de se protéger efficacement à l’aide de sociétés spécialisées, des experts en informatique sont en évolution permanente afin de pouvoir contrer les techniques des terroristes du numérique.