Tag Archives: datacenter

Les datacenters – ça sert à QUOI ?

Qu’est-ce qu’un datacenter ?

Pour ceux qui ne le savent pas, un datacenter n’est autre qu’un lieu qui permet de stocker de nombreux serveurs (on parle de centre de traitements de données). En effet, les datacenters forment le plus importants des moteurs de recherche, c’est-à-dire qu’en allant sur le net quand vous effectuez des recherches, ce sera le datacenter le plus proche de chez vous qui sera charger de vous apporter le résultat que vous attendez. Dans le cas où celui-ci est occupé à d’autres tâches, alors un autre datacenter voisin prendra le relais.

Pourquoi faire appel à un datacenter

Vu l’évolution de la technologie associée au contexte commercial et économique du monde actuel. Les différentes sociétés sont obligées de faire appel à plus de technologie pour pouvoir faire face à la concurrence et se démarquer des autres. Pour être plus présent sur le net, il faut des outils performants dans le domaine de l’informatique, les dirigeants font donc appel au datacenter pour héberger leur site internet, leurs applications web, leurs sauvegardes de données

Vous avez dit Cloud ?

Les prestataires de services informatiques, les opérateurs téléphoniques, les SSII et autres hébergeurs proposent actuellement divers services de Cloud computing aux entreprises. Pour réellement bénéficier des possibilités de cette technologie, il faut savoir choisir l’offre qui respecte vraiment les caractéristiques essentielles du Cloud.

En choisissant une solution basée sur le Cloud computing, l’entreprise peut faire abstraction totale de l’infrastructure technique et de la solution logicielle utilisées pour sa mise en œuvre

Il faut rappeler qu’avec le Cloud computing, une partie des ressources informatiques de l’entreprise est déportée dans les datacenters qui disposent de serveurs mutualisés plus puissants. De cette manière, l’entreprise peut profiter de la puissance de calcul et du stockage de données offerts par le prestataire et se concentrer principalement sur ses activités.

Il est aussi important de préciser que les services du Cloud doivent être disponibles à tout moment là où il y a une connexion Internet pour les employés de l’entreprise qui a souscrit un abonnement au service. D’ailleurs, en cas d’accroissement de la demande, de nouvelles capacités doivent être automatiquement disponibles.

Les caractéristiques du Cloud privé

La localisation géographique d’un datacenter importe peu dans la mise en œuvre d’un Cloud privé. Le centre de données peut en effet se trouver sur n’importe quel site de l’entreprise. Pour la mise en place d’un tel système, des hébergeurs, des opérateurs télécoms et des spécialistes informatiques proposent des services Cloud adaptés aux entreprises qui se présentent sous forme de diverses offres clé en mains.

Le Cloud privé permet aux entreprises de garantir la confidentialité et la sécurité de leurs données. Ceci est d’autant plus vrai si l’entreprise opte pour le Cloud privé interne.

Sinon, en choisissant de ne pas externaliser une partie de leur infrastructure IT, les entreprises restent propriétaires du matériel et des logiciels utilisés pour la mise en œuvre de leur cloud computing privé. Néanmoins, elles doivent donc aussi s’occuper de la gestion de cette infrastructure. En général, cette tâche est confiée à la DSI de l’entreprise.

Mise à part son infrastructure sécurisée, le cloud privé offre aussi des services fiables et accessibles à la demande. C’est aussi un excellent moyen pour mettre à la disposition des partenaires de l’entreprise des applications et des outils collaboratifs. Par ailleurs, le cloud privé se caractérise par une infrastructure évolutive et modulable à souhait.

Cloud public et Cloud privé

Nous avons tous déjà utilisé le Cloud computing sans s’en rendre compte. Les réseaux sociaux, les boites email et surtout les sites spécialisés de partage de contenu multimédia (photo et vidéo) sont en effet des exemples d’utilisation du Cloud. Ils permettent en effet de stocker divers fichiers ailleurs que sur les disques durs de son ordinateur, dans une clé USB ou dans une carte micro SD. Les entreprises utilisent aussi le Cloud computing en se basant soit sur le Cloud public soit sur le Cloud privé.

Le Cloud public

Le Cloud public se caractérise par l’utilisation de ressources informatiques distantes et mutualisées. Les serveurs, les applications et les unités de stockage mis en œuvre pour le Cloud public sont donc partagés entre plusieurs utilisateurs.

Le Cloud privé

Le Cloud privé consiste à la mise en place d’une infrastructure dédiée qui fournit un ensemble de services à une entreprise ou une organisation unique. Il s’agit donc de réserver l’utilisation d’un centre de données ou datacenter à une seule entité. Le datacenter peut se trouver dans les locaux de l’organisation (cloud privé interne) comme il peut être monté dans les locaux d’un hébergeur ou d’une société d’infogérance (cloud privé externe). La seule contrainte étant que son exploitation soit exclusivement réservée à l’entreprise concernée.