Tag Archives: internet

Facebook et Google, la guerre de l’Internet

Le drone développé par Facebook

Facebook a dévoilé Jeudi 30 Juillet dernier son avancée sur le projet Aquila, un drone de 42 mètres d’envergure et de 400kg supposé fournir  l’Internet aux endroits les plus éloignés.

Le drone développé par Facebook

Le drone développé par Facebook

Le projet Aquila

Développé par le Connectivity Lab de Facebook, un groupe de recherche formé en mars 2014, ce drone est un prototype fabriqué au Royaume-Uni résultat de 14 mois de travail. Le création de ce prototype naît chez Facebook d’un besoin de connecter le monde à l’Internet. En effet, comme l’explique Jay Parikh, vice président ingénierie infrastructure de Facebook,  beaucoup de personnes vivent dans des zones couvertes par la 3G au moins mais n’ont pas internet, et d’autres n’ont rien du tout.

Ce drone fonctionnant à l’énergie solaire est supposé une fois dans les airs  se connecter via un laser (une technologie aussi en développement par Facebook) au sol pour créer un « réseau stratosphérique ». Selon Facebook il peut rester jusqu’à trois mois dans les airs à une altitude entre 18 et 27 kilomètres et connecte à l’Internet une zone de diamètre 160 kilomètres. Grace au laser développé par l’équipe « Communication laser« , les données pourront être transmises à la vitesse de dizaines de Go par seconde, soit approximativement dix fois plus rapide que le standard de performance actuel.

Concepteur mais pas fournisseur

Il est cependant important de noter que Facebook ne veut pas devenir fournisseur de ces drones, mais veut plutôt fournir le fruit de son travail aux opérateurs internet, aux groupes aéronautiques ou encore aux gouvernements. Comme l’explique M.Parikh, le réseau social  » n’a pas vocation à devenir un fournisseur d’accès à Internet » et il [Le groupe] étudie « encore beaucoup d’options possibles. » En effet, Facebook travaille aussi notamment sur un projet de mini-satellites, et a lancé en mai dernier son initiative Internet.org en Inde.

Précurseur mais pas unique

Sur ce genre de projet Facebook n’est pas le seul à se lancer. En effet, Google est un concurrent de taille pour le réseau social de Mark Zuckerberg. Google travaille aussi sur la connexion internet, mais à partir de ballons d’hélium situés en haute altitude. Ce projet, appelé Loon, fait déjà l’objet d’un partenariat entre Google et le Sri Lanka.

Projet Loon de Google

Projet Loon de Google

Google travaille également sur la création de flottes de satellites et s’est associé en ce début d’année à la société SpaceX (dont elle a pris des parts au capital) dans le but de créer un maillage satellitaire.

Enfin, contrairement à Facebook, Google souhaite fabriquer et lancer lui même ses appareils, ce que laissaient suggérer les multiples acquisitions et rachats de la firme l’année dernière (Rachat du concepteur de drones Titan Aerospace et du fabricant de satellites Skybox notamment).

Ainsi, alors que les deux géants américains mettent en avant la dimension sociale de leurs projets : fournir l’Internet à la population mondiale, participer à la connexion des peuples et à leur développement… Il faut cependant garder en tête les intérêts commerciaux de ces deux firmes, et ce d’autant plus que le taux d’adoption d’Internet est en ralentissement, comme l’avoue M.Parikh.

 

5 antivirus software de choix

Il faut savoir que dans le monde de l’internet, on n’est jamais à l’abri des différentes menaces qui chaque jour prenne une nouvelle forme. Les antivirus sont fortement recommandés pour tous les ordinateurs car ils permettent de maintenir le poste et tout le système hors d’atteinte des infections et des menaces virales.

On peut citer 5 antivirus gratuits disponibles sur internet.

Le premier qui est le plus utilisé et parmi les plus efficaces, c’est Avira, ce logiciel est non seulement très performant, mais il utilise aussi très peu d’espace de disque en cours d’exécution.

Après Avira, il y a le logiciel BitDefender, c’est un antivirus simple et commode car il permet des analyses superficielles et légères. Ce logiciel est puissant surtout pour lutter contre les malwares.

Il y a ensuite l’Ad-Aware qui possède l’une des bases de données virale la plus fiable mise à jour de nos jours.

Après celui-ci on retrouve à la quatrième place AVG qui est un logiciel très apprécié des utilisateurs.

Enfin à la cinquième place, on retrouve l’ESET, un logiciel anti-virus qui permet de détecter votre ordinateur portable dans le cas d’un vol.

Jules Vo Dinh

Un des plus jeunes stars de l’informatique, Jules Vo Dinh est né en 1985. Grand passionné de chant et de danse, Jules a participé à de nombreux opéras de renom tels que Falstaff, Faust, Norma et Les variations d’Ulysse. Cette passion a contribuée largement à son échec au brevet et au bac.

Ces échecs scolaires ne semblent pas l’empêcher de se livrer avec ferveur à ses autres passions orientées vers l’Internet. Doué pour le modélisme, il a réussi rapidement à élever son site Modelisme.com au rang de leader dans le domaine. Avec son ami Patrick Mevzek, il fonde à la même époque une entreprise spécialisée dans la maintenance et des conseils axés sur des Registrars nommée Dot&Co.

Il est surtout connu pour Typhon, société d’infogérance et d’hébergement qu’il a créée en 2005.  Typhon réalise aujourd’hui pas moins de 3 millions d’euros de chiffre d’affaires. Un jeune entrepreneur du net en plein expansion, Jules a fait l’acquisition de Le HibOO (site musical géré par Rob Maurice) en 2008.

Tim Berners Lee, père du World Wide Web

Inventer l’Internet ! C’était sans doute une mission quasi impossible dans les années 90, mais il fallait qu’un Tim Berners Lee pour y arriver.

Aujourd’hui Président du W3C, l’informaticien anglais Tim Berners Lee se montrait déjà doué pour l’informatique dans les années 70. Lors de ses études de physique à l’université d’Oxford, il a fabriqué son premier ordinateur à partir d’un processeur Motorola 68000, d’un vieux téléviseur et des transistors. Cependant, c’est lorsqu’il travaillait à CERN qu’il faisait la première rencontre avec l’internet. A cette époque, l’Internet n’était qu’un amoncellement de pages et de messages désordonnés à travers lesquels les internautes communiquent entre eux. Tim Berners Lee trouve alors l’idée de créer des technologies permettant d’organiser et d’établir des liens entre les contenus web enfin d’améliorer le confort d’utilisation de l’Internet.

C’est ainsi qu’il crée et développe en 1990 le Hyppertext Transfert Protocol (http) qui permet à une machine de communiquer aisément avec un serveur, le Hypertext Markup Language (HTML) qui a pour fonction d’agencer des contenus sur une seule page pour les rendre plus présentables et des adresses web. Ces trois technologies sont regroupées aujourd’hui sous le nom de World Wide Web, qui lui a valu en 2004 le tout premier prix du Millenium Technology Prize.