Tag Archives: outils collaboratifs

Les applications possibles du Cloud computing

Pour avoir une idée des potentialités du Cloud computing, voyons quelques-unes de ses applications possibles dans le monde professionnel.

Il est principalement utilisé pour la messagerie d’entreprise, le stockage de données, les outils collaboratifs et diverses applications relatives au fonctionnement de l’entreprise (ressources humaines, finance/comptabilité, etc.). Cette technologie est aussi exploitée pour les serveurs, les bases de données, les progiciels (ERP/CRM) et les solutions de Business Intelligence.

Il semble aussi être la solution idéale pour les PME qui d’une part, ne veulent pas gérer un système d’information complexe et d’autre part, qui ne peuvent pas faire un investissement dans du matériel haut de gamme. La gestion du Cloud et des serveurs peuvent en effet faire l’objet d’une infogérance. On peut souligner que c’est aussi une alternative plus économique et moins consommatrice d’énergie qu’une solution sur site, grâce notamment à la mutualisation des infrastructures informatiques entre plusieurs entreprises ou organisations.

Les éditeurs d’antivirus pourront aussi profiter du Cloud computing pour mettre leurs services à la disposition du plus grand nombre, moyennant un paiement. Ils peuvent en effet mettre à profit les réseaux de serveurs placés un peu partout dans le monde pour abriter la multitude de bases de signatures disponibles de leur antivirus.

Le load balancing se met en place grâce au moins à la mise en relation de 2 serveurs. Néanmoins, un plus grand nombre de serveurs peut être interconnecté selon les besoins. Si nécessaire, on peut aussi facilement ajouter d’autres serveurs si on veut étendre la plate-forme d’hébergement (le module de load balancing installé sur votre serveur – hébergeant votre site internet ou votre application web professionnelle – surveille la disponibilité des serveurs qui lui sont associés pour savoir où diriger une requête). Cette technique est surtout utilisée sur les sites très sollicités pour lesquels le nombre de requêtes venant des utilisateurs ne peut être prévu d’avance.

Grâce à la technologie du load balancing, on assiste à une réduction des temps de réponse et à une disponibilité supérieure des sites et des applications qui l’exploitent.

Ce système fonctionne grâce la définition de règles et d’algorithmes d’équilibrage pour la distribution du trafic. Ainsi, toutes les requêtes sont redirigées automatiquement vers les serveurs disponibles.

Les caractéristiques du Cloud privé

La localisation géographique d’un datacenter importe peu dans la mise en œuvre d’un Cloud privé. Le centre de données peut en effet se trouver sur n’importe quel site de l’entreprise. Pour la mise en place d’un tel système, des hébergeurs, des opérateurs télécoms et des spécialistes informatiques proposent des services Cloud adaptés aux entreprises qui se présentent sous forme de diverses offres clé en mains.

Le Cloud privé permet aux entreprises de garantir la confidentialité et la sécurité de leurs données. Ceci est d’autant plus vrai si l’entreprise opte pour le Cloud privé interne.

Sinon, en choisissant de ne pas externaliser une partie de leur infrastructure IT, les entreprises restent propriétaires du matériel et des logiciels utilisés pour la mise en œuvre de leur cloud computing privé. Néanmoins, elles doivent donc aussi s’occuper de la gestion de cette infrastructure. En général, cette tâche est confiée à la DSI de l’entreprise.

Mise à part son infrastructure sécurisée, le cloud privé offre aussi des services fiables et accessibles à la demande. C’est aussi un excellent moyen pour mettre à la disposition des partenaires de l’entreprise des applications et des outils collaboratifs. Par ailleurs, le cloud privé se caractérise par une infrastructure évolutive et modulable à souhait.

Les différentes prestations offertes par une Société de services informatiques

Services d’infogérance

Les services d’infogérance proposés par un prestataire informatique concernent l’infogérance des postes de travail et des serveurs mais aussi de tous matériels constituant le parc informatique d’une entreprise (switch…).

L’infogérance de l’accès (firewall) et de la sécurité des données informatiques de l’entreprise (sauvegardes) peut aussi être confiée à ce même prestataire spécialisé. La location de matériel informatique (longue durée) complète cette catégorie.

Suite à un incident technique, votre prestataire informatique peut effectuer un dépannage à distance ou sur site, réinstaller un système d’exploitation ou remplacer des pièces détachées, configurer et installer à nouveau PC.

Divers autres services tels que l’installation et le paramétrage d’un réseau informatique, la mise en place d’une solution de messagerie et/ou d’une connexion internet partagée ainsi que la création de connexion sécurisée de type VPN figurent aussi parmi les prestations d’infogérance d’une société de services informatiques.

Développement

Parmi les prestations les plus demandées figurent la création, la mise à jour et/ou l’optimisation d’un site internet. En complément, l’hébergement et le référencement sont aussi des services proposés par votre prestataire informatique. On trouve également le développement d’applications, de progiciels open source et d’outils collaboratifs.

Certaine société d’informatique propose l’ensemble de ces services, ce qui permet de disposer d’un interlocuteur unique dédié à votre entreprise.

Cherchez le bon prestataire informatique avant de vous engager !

Les besoins en informatique les plus courants des entreprises

Quel que soit le secteur d’activité, l’informatique est omniprésente. Elle est notamment l’outil privilégié pour le traitement, la sauvegarde et la modification des données de l’entreprise. L’informatique permet aussi aux entreprises d’optimiser la communication entre leurs collaborateurs grâce aux emails et aux connexions à distance intersites.

Pour bénéficier de tous les avantages de l’informatique, plusieurs infrastructures matérielles et logicielles doivent être mises en place au sein de l’entreprise. Il faut commencer par l’installation et le paramétrage d’un réseau informatique d’entreprise composé d’ordinateurs fixes, d’ordinateurs portables, d’imprimantes et de fax interconnectés.

Pour centraliser ses données, l’entreprise aura aussi besoin de serveurs. Une fois mis en place, le réseau informatique devra être administré et sécurisé. Des opérations de maintenance et de dépannage seront aussi à prévoir.

Par ailleurs, les entreprises ont également besoin d’une solution de messagerie professionnelle et d’une connexion internet sécurisée. Des outils de sauvegarde, de restauration et de sécurisation de données sont aussi indispensables. En outre, la mise en place d’outils collaboratifs ainsi que la création et le déploiement de logiciels particuliers sont aussi à envisager en fonction des besoins et des spécificités de l’entreprise.

Le Cloud

Le Cloud est un type de services fourni par des entreprises qui permet d’utiliser des applications et de stocker des données en ligne. Dans cette nouvelle technologie, les applications sont exécutées sur des serveurs distants mais sont directement disponibles sur les terminaux (smartphones, tablettes électroniques, ordinateurs portables) qui sont configurés pour avoir accès au Cloud. De la même manière, les données sont enregistrées sur des serveurs externalisés mais sont accessibles à la demande.

Au début, ce type de services visait surtout le grand public et notamment les utilisateurs d’équipements mobiles. Néanmoins, la technique du Cloud commence peu à peu à intégrer le monde professionnel. En général, les entreprises et les PME qui l’ont adopté se tournent d’abord vers le Cloud privé et réservent son usage à seulement certaines applications.

Du point de vue technique, le Cloud se décline sous plusieurs formes dont les plus courantes sont le SaaS (Service as a Software), le PaaS (Platform as a Service) et l’IaaS (Infrastructure as a Service).

La version la plus utilisée est le SaaS qui est surtout choisi pour des services pouvant se passer de l’intervention des administrateurs du Système d’Information de l’entreprise comme la messagerie ou les outils de collaboration ou de gestion de la relation client.

Les outils collaboratifs

Les outils collaboratifs permettent aux entreprises de gagner en productivité car ils optimisent la performance individuelle de leurs collaborateurs. Ils permettent en effet de partager, d’échanger, d’informer, de s’informer et de collaborer facilement et de manière sécurisée à distance. Des prestataires informatiques proposent ce type de service aux entreprises qui veulent adopter une solution de travail collaboratif performante.

C’est quoi un outil collaboratif ?

  • C’est un outil de communication : ex le mail, le chat, la visio conférence
  • C’est un outil de travail partagé : ex une application métier web utilisée par tous les collaborateurs en même temps

Qu’apportent les outils collaboratifs ?

Avec des outils collaboratifs, le partage et le travail en réseau entre tous les collaborateurs de l’entreprise, qu’ils soient sur site ou itinérants, sont facilités et optimisés. Ce genre d’outils permet aussi d’entrer en communication à distance avec des fournisseurs et des travailleurs free-lance et de les faire participer aux activités de l’entreprise en fonction de leurs attributions, droits et privilèges.

En outre, les outils collaboratifs facilitent la création de groupes d’échanges de documents et/ou de discussion. Par ailleurs, grâce à des échanges rapides et de qualité, les outils collaboratifs favorisent la communication des équipes intersites.

Pour ce type de service, il faut contacter votre prestataire informatique qui vous proposera en fonction de vos besoins et de votre activité des portails collaboratifs intégrés, hébergés mais également des solutions de messagerie professionnelle.